Religion

, popularité : 28%

- Origine du mot "religion" : Maurice Sachot, "Origine et trajectoire d’un mot : religion", Revue de philosophie ancienne, 2003, XXI, 2, pp. 3-32 ; Philippe Borgeaud, « Réflexions sur la comparaison en histoire des religions antiques  », Metis, 2003, p. 18-20.

Généralités

- Rognon, Frédéric, La religion, La Gaya Scienza, 2011.

Classiques

- Alain, Les dieux, 1934.
- Alain, Propos sur la religion
- Bergson, Les deux sources de la morale et de la religion, 1932.
Brunschwig, Léon, La raison et la religion, 1939.
- Cicéron, De la nature des dieux, I, texte latin et traduction de Ch. Appuhn.
- Cicéron, De la nature des dieux, II, texte latin et traduction de Ch. Appuhn.
- Cicéron, De la nature des dieux, III, texte latin et traduction d’Ugo Bratelli.
- Durkheim, De l’irréligion de l’avenir, 1887
- Durkheim, Cours sur les origines de la vie religieuse, 1907.
- Durkheim, Débat sur le fondement religieux ou laïque àdonner àla morale, 1909.
- Durkheim, Les formes élémentaires de la vie religieuse, 1912.
- Durkheim, Le problème religieux et la dualité de la nature humaine, 1913.
- Feuerbach, L’essence du christianisme (1841), traduction Roy, 1864.
- Freud, Totem et tabou, (1912).
- Freud, L’Avenir d’une illusion (1927), Traduction de Marie Bonaparte revue par Freud, 1932.
- Freud, Moïse et le monothéïsme (1939).
- Hume, Dialogues sur la religion naturelle (éd. posthume, 1779), traduction française anonyme du XVIIIe siècle, avec une introduction et un commentaire d’Eric Zernik ; Dialogues sur la religion naturelle, traduction de Philippe Folliot, UQAC.
- James, William, L’expérience religieuse. Essai de psychologie descriptive, 1906.
- Kant, Critique de la raison pure (1781), Méthodologie, II, 3, "De l’opinion, de la science et de la foi"
- Kant, La religion dans les limites de la simple raison (1794), traduction Tremesaygues, 1913.
- Leibniz, Essais de théodicée, Discours préliminaire de la conformité de la foi avec la raison
- Marx, Contribution àla critique de la philosophie du droit de Hegel, Introduction, 1843 : la critique de la religion est la condition de toute critique ; la religion est "l’opium du peuple".
- Marx et Engels, Sur la religion
- Pascal, Pensées
- Platon, Euthyphron
- Platon, Les lois, Livre V (contre l’impiété)
- Rousseau, Émile ou De l’éducation, IV (dans lequel on trouve la "profession de foi du vicaire savoyard").
- Spinoza, Traité théologico-politique
- Weber, Max, L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme, 1905

Cours

- Julien Douçot, "Philosophie et religion", Université conventionnelle, 2011-2013.

Articles numérisés

- "Qu’est-ce que le religieux ? Religion et politique", n° 22 de la Revue du Mauss consacré au religieux : 2003/2.

- Brito, E., "Le sentiment religieux selon Schleiermacher", Nouvelle Revue Théologique 114 (2)1992, p.186-21.
- Dupond, Pascal, "La religion. Note sur les liens entre existence religieuse et existence politique", dans Philopsis, revue numérique, 2015.
- Durkheim, "L’avenir de la religion", 1914.
- Jolivet, Régis, "Le problème de la religion de Kierkegaard", Revue Philosophique de Louvain,1949, Volume 47, Numéro 13, pp. 137-142.
- Perrin, André, †Religion et violence. La question de l’interprétation"->http://www.philotextes.info/spip/IMG/pdf/perrin_religion_et_violence_la_question_de_l_interpretation_-_mezetulle.pdf], publié dans Mezetulle, 2015.
RicÅ“ur, Paul, « La philosophie de la religion  », dans J. Havet (éd.), Tendances principales de la recherche dans les sciences sociales et humaines, II, 2, Mouton/Unesco, 1978, IV, section 6 C.
- Sachot, Maurice, "Comment le christianisme est-il devenu religio ?", in Revue des Sciences Religieuses, tome 59, fascicule 2, 1985. pp. 95-118.
- Touchet, Philippe, Kierkegaard, foi, morale et existence, 2005