L’interprétation : Traité théologico-politique...

, par  Antoine Leandri

L’interprétation : Traité théologico-politique, VII

Éditions et traductions

- Spinoza, Opera, vol. III, Tractatus theologico-politicus, éd. Gebhardt, 1925.
- Spinoza, Traité théologico-politique, Présentation, traduction et notes par Charles Appuhn, Garnier, 1965. Repris en GF Flammarion.
- Spinoza, Œuvres, III, Traité théologico-politique, édition publiée sous la direction de P.- F. Moreau, texte établi par Fokke Akkerman, trad. et notes par J. Lagrée et P ;-F. Moreau, PUF, 1999.

Commentaires

- Breton, Stanislas, Spinoza. Théologie et politique, Desclée, 1977. Issu d’un cours d’agrégation sur le TTP.
- Comte-Sponville, A., Une éducation philosophique, PUF, 1989, p. 245-264 : « Spinoza contre les herméneutes ».
- Lagrée, Jacqueline, « Le thème des deux livre de la Nature et de l’Écriture », L’Écriture sainte au temps de Spinoza et dans le système spinoziste, Groupe de Recherches Spinozistes, travaux et documents n°4, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1992, p. 9-37.
- Lagrée, Jacqueline, Spinoza et le débat religieux, Presses Universitaires de Rennes, 2004.
- Laux, Henri, Imagination et religion chez Spinoza, Vrin, 1993.
- Malet, André, Le Traité théologico-politique de Spinoza et la pensée biblique, Les Belles-Lettres, 1966.
- Matheron, A., « Le statut ontologique de l’Écriture sainte et la doctrine spinoziste de l’individualité », dans L’Écriture sainte au temps de Spinoza et dans le système spinoziste, Groupe de Recherches Spinozistes, travaux et documents n°4, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1992, p. 109-118.
- Moreau, Pierre-François, « Les principes de la lecture de l’Écriture sainte dans le TTP », dans L’Écriture sainte au temps de Spinoza et dans le système spinoziste, Groupe de Recherches Spinozistes, Travaux et Documents n°4, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 1992, p. 119-131.
- Strauss, Leo, Le testament de Spinoza, Cerf, 1991.
- Strauss, Leo, La critique de la religion chez Spinoza, Cerf, 1996.
- Suhamy, Ariel, « Sens et vérité : l’interprétation selon Spinoza », dans P. Wotling (éd.), L’Interprétation, Vrin, 2010.
- Todorov, T., Symbolisme et interprétation, Seuil, 1978. Oppose une interprétation « opérationnelle », représentée par Spinoza, à une interprétation « finaliste », représentée par l’exégèse patristique.
- Vinciguerra, Lorenzo, Spinoza et le signe. La genèse de l’imagination, Vrin, 2005.
- Zac, Sylvain, Spinoza et l’interprétation de l’Écriture, PUF, 1965. Le TTP est essentiellement un ouvrage de polémique (contre les ennemis de la liberté de philosopher) : Cf. Lettre XXX à Oldenburg. Même si l’on « peut dire, avec Adolphe Lods , que, dans les cinq chapitres qu’il consacre directement à l’interprétation de l’Écriture, Spinoza esquisse le programme des sciences bibliques tel à peu près que le XIXe siècle l’a conçu et réalisé » (p. 1), il ne cherche pas tant à établir la vérité de ses résultats, en matière de science biblique (il ne les présente que comme des conjectures), qu’à combattre les préjugés des théologiens.