Les nouvelles épreuves de philosophie des séries technologiques

, par  Antoine Leandri

Une nouvelle épreuve de philosophie vient d’être instituée en série technologique (en "Science et technologies de l’hôtellerie et de la restauration"). Elle est définie par une note de service publiée cet été : la Note de service n°2017-101 du 4 juillet 2017 publiée au BO n°26 du 20 juillet 2017.

Cette nouvelle épreuve, appelée "composition", se distingue aussi bien de la "dissertation" que de l’"explication de texte", les deux épreuves auxquelles les professeurs préparent leurs élèves dans l’ensemble des séries, et dont le programme de 2005 actuellement en vigueur indique qu’elles sont "les formes de discours écrit les plus appropriées pour évaluer le travail des élèves en philosophie".

Il est sans doute possible de modifier le programme de philosophie, ainsi que les épreuves du baccalauréat qui lui sont associées. Mais on ne saurait le faire sans un débat public préalable, incluant l’ensemble des professeurs de philosophie. L’enjeu est en effet important : l’introduction d’une nouvelle épreuve dans une des sections des séries technologiques n’a de sens que si elle a vocation, dans l’esprit de ses concepteurs, à être étendue à l’ensemble des séries technologiques (voire à l’ensemble des classes terminales). Et elle n’a de sens que si, d’autre part, la dissertation philosophique semble un exercice inapproprié (contrairement à ce qu’affirme le programme de 2005), destiné à être marginalisé, et sans doute, à terme, remplacé par la nouvelle épreuve de "composition".
Cela n’est évidemment pas sans conséquence sur l’enseignement lui-même, les formes qu’il peut prendre et l’esprit dans lequel il est exercé.
Il est peu probable que les professeurs de philosophie souhaitent ou acceptent ces conséquences. Et ce n’est sans doute pas ainsi que pourront être supprimées les difficultés auxquelles se heurte l’enseignement de la philosophie dans des classes où les élèves qui auraient le plus besoin de cours et d’exercices ont des horaires particulièrement réduits.

Documents et prises de position sur la nouvelle épreuve :

- Communiqué de l’ACIREPh
- Communiqués de l’APPEP : 28/03/2017 7/06/2017 5/11/2017
- Communiqué de la SO.P.PHI
- Pétition

Texte et commentaire des "sujets zéro" (modèles ou exemples de sujets possibles de la nouvelle épreuve publiés par le ministère sur le site Eduscol) :

- Sujet 1
- Sujet 2
- Sujet 3

- Commentaire de la SO.P.PHI

- Commentaires présentés à l’appui de la pétition lancée à l’initiative de professeurs de philosophie de l’académie de Rouen :

- Sujet 1
- Sujet 2
- Sujet 3